jeudi 23 août 2007

Tuto pour bâtir et monter une manche.

Avertissement : Ce tuto (comme les suivants s'il doit-y-en avoir d'autres) est proposé en toute modestie. Je ne prétends pas avoir LA technique miracle, et je ne suis pas une professionnelle de la couture. Prenez-le donc s'il-vous-plaît pour ce qu'il est : le témoignage d'une technique que j'ai testée et qui m'a réussi !

Et si ça ne suffit pas ou que vous avez des questions, laissez moi un commentaire, j'essaierai de vous répondre assez vite.

Voili, voilou, je me lance...

"Clic" sur les photos pour les voir en grand !




Etape n°1 : Piquer à très grands points (4mm environ) à votre valeur de couture moins 5mm (par exemple si vos valeurs de couture sont de 15mm, alors faites cette piqûre à 10mm).




Etape n°2 : Tirez délicatement sur votre fil de cannette et répartissez les fronces ainsi formées sur tout le haut de la manche (attention, ne faites pas d'énormes fronces, le but est de réduire les dimensions de la tête de manche pour qu'elles correspondent aux dimensions du pourtour d'épaule du corps de votre tunique).




Vous obtenez une tête de manche sans réelles fronces mais qui en revanche prend déjà une forme (comme pour épouser le haut de l'épaule). Bravo, vous venez de "soutenir" votre première tête d'épaule !

(et vous pouvez vous la pêter en étalant votre vocabulaire de couturière pro dans votre prochain dîner ... quoique à bien y réfléchir, "soutenir une manche" ne semble pas trivial à placer dans une conversation mondaine !)

Etape n°3 : Epinglez votre manche sur le corps endroit contre endroit en faisant correspondre les repères et en prenant bien garde de ne pas inverser les manches ( sur votre patron sont normalement indiqués le dos et le devant).




A ce stade, vous pouvez jouer sur la tension du fil de cannette (cf n°2) pour bien ajuster les longueurs, mais attention, les repères doivent absolument correspondre (exemple : point A manche sur point A corps ; milieu manche sur couture épaule ; point B manche sur point B corps).

Les différences de fronçage entre le davant et le dos sont normales. C'est un problème de confort qui s'explique par le besoin d'aisance des mouvements lorsque la tunique est portée (vous devez pouvoir bouger les bras !).

La seule chose importante à garder en tête (je sais je suis lourde à insister comme ça mais c'est vraiment important) c'est de faire correspondre les repères !


Etape n°4 : Bâtir à l'emplacement approximatif de votre couture définitive en utilisant un fil de couleur contrastante et donc plus facile à repérer lorsqu'on voudra le retirer ;o)


L'action de bâtir consiste à coudre grossièrement à la main à points moyen et pas trop espacés afin de monter le vêtement pour pouvoir l'essayer, le retoucher ou le tenir en place sans épingles ( ce qui nous intéresse ici).




Vous pouvez constater qu'il n'y a pas de fronces. "L'ampleur" de la manche a été répartie.

(si vous avez réussi à placer votre manche soutenue dans la conversation, n'hésitez plus et enchainez sur l'ampleur, vous allez les achever !!!)




Etape n°5 : Piquez la couture définitive sans précipitation (avec votre main gauche vérifiez que la partie de l'ouvrage qui se trouve dessous ne plisse pas et ne va pas se glisser sous le pied).

S'il est besoin, arrêtez de coudre aiguille piquée dans le tissus et soulevez le pied presseur afin de repositionner correctement le tissu puis rabaissez le pied et continuez votre couture.


Je sais, c'est long mais pas de découragement, on-y-est presque et le jeu en vaut la chandelle !!




6° et dernière étape : Retournez votre travail sur l'endroit et vérifiez qu'aucune fronce ne s'est sournoisement glissée dans votre beau travail (nul n'est parfait, malgré l'assez grande fiabilité de cette technique, ça peut arriver !) et éventuellement découdre et reprendre les quelques points râtés.

Enfin, retirer les fils de fronce et de bâti. Surpiquez ensemble les deux rentrés de couture (au bord de la couture si vous avez l'habitude de retailler les rentrés ou tout simplement au bord du tissu). Repassez votre travail, fermez la couture de dessous de manche et de côté, repassez de nouveau, retournez sur l'endroit et si vous avez survécu à mon pavé d'explications, asseyez vous et votez vous les félicitations du jury en admirant votre travail... vous venez de réussir une des choses les plus difficiles en couture (si ! si !)





( je sais, mes carreaux ne sont pas alignés... qu'est-ce que vous voulez, je vous avais prévenus, je ne suis pas couturière professionnelle !!!)
NOTE : lisez dans les commentaires, celui de Myrtille Mei qui pourra vous éclairer sur quelques points supplémentaires ! Merci MM !

20 commentaires:

Myrtille Mei a dit…

C'est une excellente idée de mettre ce tutorial sur votre site _tutoiement et vouvoiement poseront toujours problème, passons.
Ayant apprise la couture, je peux éclairer les lecteurs sur plusieurs points:
1° concernant la répartition des fronces (petits plis présents) ou embu (excédent de tissu, mais moins que dans le cas des fronces). La répartition se fait toujours au niveau de la tête de manche, cad la partie bombée. Les "courbes creuses" du devant et du dos de la manche (de chaque coté du "bombé") sont les parties qui doivent s'assembler normalement, sans plis, comme dit dans ce tutorial. Pour les vestes tailleur, les manteaux, il convient de basculer la couture du dessous de manche (à l'angle de la tête)de un centimètre vers l'avant, par rapport à la couture de coté de la veste, du manteau. Pourquoi? Tout simplement parce que le bras bouge vers l'avant et que esthétiquement il y aura un beau tombé.
Si après avoir assemblé votre manche au vêtement, elle tire vers l'arrière, c'est que le positionnement de la tête de manche est mauvais.

2° les fronces: toujours passer deux fils dans la tête de manche, de chaque coté de l'emplacement de la couture finale. Pourquoi? Parce que les fronces seront réparties régulièrement. Petite astuce: avec les doigts en miroir, tirer perpendiculairement de chaque coté de la couture pour répartir régulièrement les vagues de fronces.
Il faut un large point avant (le plus grand sur les machines transportables/familiales et un point de 7-8 sur les industrielles) pour les fronces et ne pas faire d'arrêt en début et en fin de couture. Cela fait, à valeurs d'assemblage correspondantes, tirez juste pour ressortir de l'autre coté le fil du dessous, sur l'endroit donc. Cela à chaque début et fin de fronce; Nouez à la main ces fils.
Assemblez la tête au vêtement, puis retirez le fil de fronce qui se voit, l'autre n'étant pas gênant.

3° Les coutures de dessous de manches peuvent être assemblées avant le montage de la manche au vêtement (manches tailleur qui possèdent une couture de saignée et une couture de coude; et les manches droites)ou bien être assemblées en même temps que la couture de coté, tout dépend du modèle.

Dernière chose, prenez votre temps pour réaliser cet assemblage qui est toujours délicat!


Voilà, j'espère que vous me comprenez et que vous n'êtes point lassées par ce post-fleuve!
Encore bravo pour ce tuto, ce n'est pas aisé d'en trouver sur internet qui puissent donner le goût des choses bien faites aux amatrices de l'aiguille!
Bonnes réalisations!

froufrou et capucine a dit…

dis donc, c'est un tuto de pro ça ... bravo pour toutes tes explications ... je déteste bâtir moi aussi mais j'y penserai la prochaine fois !

Margote a dit…

Bravo pour ce tuto!!!
Je découvre ton blog dont j'aime bcp le nom!!!

fredberteloot a dit…

Novice en couture(seulement deux tuniques et une robe à mon actif), j'ai trouvé ton tuto très clair et j'ai hâte de me frotter au montage d'une manche pour voir si je parviens à mettre tes conseils en application.En plus,ça va peut être m'aider à monter le plastron de la tunique Pernille qui me pose problème en ce moment.
Un grand merci à toi.

La grenouille qui coud a dit…

fred(?) merci pour ton commentaire qui me fait chaud au coeur et m'encourage à continuer dans cette voie... et contente qu'il te semble d'une aide quelconque.
Pour Pernille en revanche, je ne l'ai jamais réalisée (mais je la trouve ravissante et j'ai d'ailleurs failli l'ajouter à ma dernière commande) je ne pourrai donc pas t'aider ! Tiens nous au courant quand tu l'auras terminée !

stef a dit…

et bien je n'avais pas vu ton tuto ! bravo

Anonyme a dit…

je comptais essayer "maud"mais ca me faisait "peur" à cause des manches...........alors je vais essayer
merci beaucoup pour ce tutotres clair
lacazabazar

chrisdinello a dit…

Merci pour ce tuto ! j'espère que même si ton blog a changé d'adresse que tu recevras ce message ... Bravo à toutes ces astuces ...

Anonyme a dit…

coucou! j'ai utilisé ton tuto pour réaliser ma première brassière. Je t'ai cité et mis dans mes liens de tuto testé ! merci à toi pour ton partage
AzulAmapola
http://azulamapola.canalblog.com

Little Jenny a dit…

Un grand merci pour ce tuto !! Je viens enfin de comprendre pourquoi les manches ne correspondent jamais aux emmanchures !!! Quel soulagement !!

Ben a dit…

extra ce tuto: simple et clair.
la couture des manches n'est plus un secret!
merci merci.
www.deptitsriens.com

Amandine / Ange_alias a dit…

Je te remercie, c'est ce que je pensais, mais au moins avec tes explications (en plus c'est drôle^^) je suis sure de ne pas me tromper !
Merci encore c'est super gentil d'avoir pensé aux autres ;) !

marie a dit…

Juste une question que je me pose à chaque que je monte une manche et cela fait 40 ans que cela due et j'oublie à chaque fois...On pique côté manche ou côté vêtement????Merci!

Les joues roses... a dit…

Ooops désolée Marie j'étais sas mail depuis un moment et je n'ai que maintenant acces à ta question ... eh bien je ne sais pas si c'est la facon orthodoxe de procéder mais personnellement je préfère piquer coté manche car je trouve que l'on risque moins de faire une erreur au niveau des "fronces"
A bientôt
Les joues roses

Hélène a dit…

Merci pour ce tuto très clair...
Enfin, l'épineux problème des emmanchures devient limpide pour moi (ou presque!)
Grâce à lui, je suis arrivée à finir ma première petite blouse avec des manches!!!

Merci Merci Merci

Sandrine a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Lili Cahouète a dit…

Oh MERCI, je viens de monter les manches de ma tunique et ARGHHH ça tire quand je bouge. Je cherche et je tombe sur "les joues roses". Génial, les explications sont claires, je suis au anges. Vivement demain et la lumière du jour pour me relancer calmement dans le montage des mes manches.
Juste une question, le sens de la manche n'est pas précisé et j'ai comme un doute. Au niveau de la ligne de piqûre, la partie la plus "allongée", la plus "droite" (suis-je assez claire ?!!) ça correspond bien à la partie avant de la tunique ?

ENROES a dit…

Bonjour à toutes. Sur le patron que j'ai , j'ai appliqué la technique du tuto mais rien à faire!!! il y a des plis peu esthétiques !! je pense qu'il y a trop de tissu (d'embu) mais comment rectifier la chose???Merci pour votre aide et bravo a ce tuto plein d'humour.

Lucas a dit…

Super article ! J'ai commencé à essayer de me faire un veston de costume et justement, j'en arrive aux manches.

Normalement, combien y a-t-il d'embu pour avoir une tête de manche qui gonfle suffisamment?

angelique a dit…

Bonjour j'ai réussi à monter ma manche seule grâce à ton article,je suis super contente